Les Bloody Forelands

Bloody Foreland, c'est un peu comme le bout du monde. Situé à l'extrême nord-ouest du comté de Donegal sur la Wild Atlantic Way, ce large promontoire offre un spectacle émouvant au moment du coucher du soleil sur l'Atlantique. A quelques encablures, des villages méconnus font partie des derniers bastions de la langue irlandaise.

Histoire

Bloody Foreland ou « la colline du sang » tire son nom de la teinte rouge intense qui enveloppe ses rochers le long de la côte au coucher du soleil. En automne également, les flancs de coteau se couvrent d'une nappe épaisse de fougères écarlates.

Bloody Foreland, aussi appelé Cnoc Fola, n'a connu aucune expérience proprement dite « sanglante », mais le folklore local rapporte un fait : la fin de Balor of the Evil Eye, un chef de guerre abominable, tué par son petit-fils Lugh sur les pentes de la colline. La marée de sang qui a giclé du mauvais œil de Balor se serait répandue sur les pentes, d'où le nom du site.

Découvrir Bloody Foreland

Entre Ballyness Bay et Gweedore, c'est l'une plus belles promenades côtières dans le nord du comté de Donegal. Horn Head, Gabhla, Árainn Mór ou Tory Island, plusieurs points de vue permettent de contempler la beauté scénique de la région. Piles de mer, falaises cisaillées et criques inhospitalières, le tableau est parfois déroutant. En contre-bas du sentier de Bloody Foreland, les vagues qui se brisent contre les rochers produisent un grondement frissonnant tout au long de la journée. Toutes sortes d'oiseaux de mer fréquentent l'endroit : macareux, kittiwakes, fous de Bassan, etc. Des dauphins et des phoques y passent également, mais ils sont plus discrets. Au large, avec un peu de chance, vous aurez droit à de brèves apparitions de baleines.

Que faire à Bloody Foreland et dans les environs

Sur la route du Bloody Foreland en partant de Letterkenny, vous pouvez faire un arrêt pour gravir le mont Errigal (752 m), le plus haut sommet du Donegal ; le second dans le territoire de l'Ulster. Consacrez un ou deux jours pour explorer le Parc national de Glenveagh, au nord-ouest du comté. C'est une contrée sauvage, ceinturée par les montagnes escarpées de Derryveagh, avec quelques lacs immaculés. Le parc occupe une superficie de 16 000 ha environ et se divise en trois parties. La plus grande zone est l'ancien domaine de Glenveagh qui englobe la majorité des montagnes de Derryveagh. Au sud, vous trouverez les tourbières de Lough Barra, la réserve de Meenachullion et Crockastoller. A l'ouest, le mont Crocknafarragh émerge au milieu des collines de quartzite. Des terres aussi vastes et protégées offrent un habitat privilégié pour la faune et la flore. Avant d'être déclaré parc national en 1975, la région abritait une forêt privée de cerfs. Une fois les installations publiques achevées, le site a été officiellement ouvert au grand public en 1986.

Aller plus loin, vers les petites villes côtières…

Bloody Foreland permet de rejoindre des villages charmants sur la côte, mais qui sont souvent oubliés dans les guides de voyage en Irlande. A l'Est, Dunfanaghy est un havre de détente balnéaire lové dans une crique au large de la splendide baie de Sheephaven. Lieu de farniente, la plage de Killyhoey attire aussi les amateurs de planche à voile, de surf et de kitesurf aux beaux jours. Ne manquez pas le Dunfanaghy Workhouse qui présente une documentation sur la terrible famine du XIXe siècle en Irlande.

A l'Ouest, le village de Kincasslagh a vu naître les stars de la chanson irlandaise Margo et Daniel O'Donnell. L'endroit apparaît dans le film American Women sorti en 2000. Visitez également Bunbeg qui possède un beau quartier de plage, mais dont l'attraction à découvrir absolument reste le chantier naval de The Pier, l'embarcadère du ferry vers l'île de Tory.

Bloody Foreland se situe dans la région du Gaeltacht du Donegal. Les signalisations, les noms des lieux et des villages environnants sont de ce fait en langue irlandaise, principalement. Des traditions orales se perpétuent ; les habitants finissent généralement leur salutation par une petite bénédiction.

Comment s'y rendre ?

L'aéroport de Donegal se situe à une quinzaine de kilomètres au sud de Bloody Foreland, à 3 km au sud-ouest de Bunbeg, et exploite des vols en correspondance avec la capitale Dublin et Glasgow. Depuis Letterkenny, prenez la Nationale 56 vers l'ouest en direction de Gortnahork, puis suivez les routes locales en vous référant aux panneaux balisant Bloody Foreland.

Le meilleur moment pour visiter Bloody Foreland

Les promenades en soirée en été vous dévoileront un jeu de couleurs envoûtant entre le jaune et le rouge au Bloody Foreland. Tamisées par la lumière du soleil couchant, vous aurez des vues sensationnelles sur les îles Inis Beag, Inis Bó Finne, Oileán Toraigh et Oileán Duiche. Cnoc Fola est également agréable à visiter en automne.

Bonjour

Je suis Sarah de "Alainn Tours". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
09 70 71 80 00