Cathédrale Saint-Patrick

La cathédrale Saint-Patrick est l'un des monuments religieux emblématiques de Dublin. Plus haute que sa sœur, la Christ Church, la cathédrale Saint-Patrick fait forte impression avec son architecture gothique dans les quartiers sud du vieux Dublin. Chaque semaine, de nombreux touristes viennent contempler sa beauté… Mais le monument, bien plus qu'une attraction pour les yeux, mêle dans son intérieur histoire et tradition. Siège du protestantisme, la cathédrale reste avant tout un lieu de recueillement et de transformation personnelle, au sein duquel les visiteurs tout comme les fidèles sont invités à communier avec Dieu.

Histoire

La cathédrale Saint-Patrick de Dublin (Árd Eaglais Naomh Pádraig, en gaélique) telle que nous la voyons aujourd'hui, a été construite au XIIe siècle sur la place d'un ancien lieu de culte qui, quant à lui, daterait du Ve siècle. Les récits disent que c'est à cet endroit que Saint Patrick, qui a laissé son nom à l'église, aurait baptisé de nombreux disciples au commencement de l'évangélisation de l'Irlande. En 1191, les Normands ont remplacé le site d'origine par un édifice beaucoup plus important… La cathédrale a fait ensuite l'objet de plusieurs améliorations et rajouts au XIIIe et au XVIIe siècle, constituant peu à peu le monument grandiose qui rehausse de nos jours la ville de Dublin. Parmi ses doyens les plus connus figure l'écrivain Jonathan Swift, qui l'a administré entre 1713 et 1745. Bien avant cela, en 1310, l'évêque de Kildare supervisa le procès des Templiers arrêtés en Irlande au sein de l'église.

Découvrir la cathédrale Saint-Patrick de Dublin

La cathédrale Saint-Patrick compte parmi les rares édifices de l'époque médiévale visibles dans la capitale irlandaise. Elle reçoit encore aujourd'hui des cultes et se distingue également comme une attraction touristique incontournable à Dublin. Les éléments qui ornent son intérieur reflètent différents moments historiques qui ont marqué son existence.

« La Porte du Chapitre » symbolise par exemple la fin des tensions entre les comtes de Kildare et d'Ormonde. Selon la légende, les deux personnages se seraient serrés la main à travers une petite ouverture percée dans le bois pour faire la paix et ainsi écrire un nouveau chapitre… Un grand nombre de bustes, de plaques funéraires et de monuments divers rendent hommage à certains des acteurs majeurs de l'histoire de l'Irlande tels que l'académicien et linguiste Douglas Hyde, le légendaire harpiste Turlough O'Carolan et bien entendu le poète et clerc Jonathan Swift. Les fonts baptismaux sont tout aussi passionnants en raison de leur ancienneté. Ils auraient été créés au Moyen-Âge.

Dans le transept nord, vous trouverez le Swift's Corner qui abrite la bibliothèque de l'écrivain. L'intégralité de ses œuvres y est préservée et derrière une vitrine, vous verrez le masque mortuaire du poète. Sa table d'écriture et son fauteuil y sont également préservés. Avant le chœur, les stalles sont surplombées d'oriflammes de chevaliers, de casques et d'épées. Enfin, ne manquez pas les tombeaux de Swift et de son épouse Esther Johnson, surnommée Stella, recouverts de deux dalles de cuivre éclatantes.

Une visite en chœur…

Depuis sa fondation, la musique tient une place importante dans la vie de la cathédrale Saint-Patrick de Dublin. C'est la seule église irlandaise à organiser deux offices chantés tous les jours. En 1742, les chœurs de la cathédrale Saint-Patrick et de la Christ Church se sont rassemblés pour interpréter pour la première fois au sein du monument le Messie de Haendel. L'édifice renferme également le plus grand orgue de l'île.

Que voir à proximité

Cette partie de Dublin compte une belle collection de sites touristiques. Dans un rayon de 500 m autour de la cathédrale Saint-Patrick, vous trouverez entre autres la cathédrale anglicane Christ Church dont la genèse remonte à 1028, le musée Dublinia consacré à l'histoire des Vikings, le château de Dublin, la bibliothèque Chester Beatty et l'église Saint-Audoen.

Comment se rendre à la cathédrale Saint-Patrick de Dublin ?

Vous pouvez rejoindre la cathédrale Saint-Patrick de Dublin via les bus 2, 49, 54A, 77A, 150 et 151. Le secteur est également desservi par la ligne verte LUAS à destination de St. Stephen's Green.

Horaires et tarifs

La cathédrale Saint-Patrick de Dublin est ouverte aux touristes, comme aux fidèles qui viennent prendre part aux cultes chrétiens. Les visites sont néanmoins payantes. Les tarifs d'entrée par personne se déclinent comme suit :

  • Adultes : 8 € (9,60 US$)

  • Etudiants : 7 € (8,40 US$)

  • L'entrée est gratuite avec un Dublin Pass

Retrouvez ci-après les horaires d'ouverture de la cathédrale.

De mars à octobre :

  • Du lundi au vendredi : de 9h à 17h30.

  • Samedi : de 9h à 18h.

  • Dimanche : de 9h à 10h30, de 12h30 à 14h30 et de 16h30 à 18h.

De novembre à février :

  • Du lundi au samedi : de 9h30 à 17h.

  • Dimanche : de 9h à 10h30 et de 12h30 à 14h30.

Bonjour

Je suis Sarah de "Alainn Tours". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
09 70 71 80 00