Les îles d'Aran

Les îles Aran sont habitées depuis des milliers d'années. Elles représentent l'âme traditionnelle et sauvage de l'Irlande de l'Ouest et du Wild Atlantic Way. C'est le refuge de la langue gaélique, ainsi que de nombreux artisanats anciens comme les pulls en tricot. Situé à 48 km au large du comté de Galway , l'archipel fait toujours grande impression auprès des visiteurs lors d'un voyage en Ecosse.

Histoire

La légende raconte que l'archipel est une avancée de terre qui a dérivé au cours d'une forte tempête dans la baie de Galway. Mais les scientifiques associent les îles à un prolongement du Burren , décrivant une grande similarité entre leurs sols.

La vie sur les îles Aran a été rude dans le passé. De nombreux objets datant de l'âge du bronze ont été découverts dans les monuments funéraires situés sur place. Pauvres et totalement isolés, les habitants avaient un décalage important par rapport aux autres Irlandais. Ils ont gardé le langage et les mœurs gaéliques , à l'écart des grandes inventions sur le continent, comme la montre…

Mères d'artistes

Liam O'Flaherty, un des acteurs principaux de la Renaissance Irlandaise, est née à Inis Mór le 28 août 1896. Le talentueux poète irlandais Máirtín Ó Díreáin vient également d'Inis Mór, ainsi que la dessinatrice Clíodhna Lyons devenue réalisatrice pour Brown Bag Films. Depuis 2000, le Centre des Arts Áras Éanna héberge souvent des résidences artistiques locales et internationales pour des travailler sur projets sur les inspirantes îles Aran.

Découvrir les Îles Aran

Dans les îles Aran, vous retrouverez l' Irlande rurale et traditionnelle dans son authenticité. Dans ces terres d'inspiration d'innombrables artistes, on parle encore le gaélique, mais les résidents bilingues pratiquent l'anglais. L'archipel se compose de trois îles : Inis Mór, Inis Meáin et Inis Oírr ; qui possèdent chacune leur patrimoine.

Trois îles, trois mondes à explorer

Inis Mór ou « la plus grande » s'étend sur 12 km de long et 3 km de large. Parmi les sites historiques importants, vous avez le fort Dún Aonghasa dont les origines remontent à l'âge de bronze, la tour ronde, Na Seacht dTeampaíll ou « les sept églises », etc.

La cadette Inis Meáin ou « celle du milieu » conserve une vie traditionnelle malgré le temps qui change. Inis Meain Knitwear Company se targue de produire les fameux pulls en tricots d'Aran.

« La plus petite », Inis Oírr se situe à l'est. Elle couvre à peine 3 km². Il ne faut que quatre heures environ pour faire la randonnée complète. Le paysage de l'île ressemble à l'environnement du Parc National du Burren. Sa flore est aussi protégée.

Les pêcheurs des îles Aran

Autonomes depuis bien longtemps, les insulaires pouvaient partir pêcher la nuit aux abords des falaises de Moher dans leur « currach », une sorte de bateau léger. Ils ne rentraient qu'après l'aube avec plein de poissons. Actuellement, les currachs ne servent que sur les côtes pour le transport des casiers à homard. Il y a des versions modernes qui sont dédiées aux courses du Cruinnithe , sur la côte ouest du pays en été.

Au temps des pêcheurs traditionnels, malgré leur solidité et leur grande résistance aux mers agitées face à l'océan Atlantique, les bateaux étaient très vulnérables à la crevaison. On dit que les insulaires n'apprenaient pas à nager, étant convaincus qu'il serait impossible de survivre au naufrage d'un currach, et préféraient donc se noyer rapidement. Autre fait insolite, les marins ne pouvaient pas porter des chaussures conventionnelles. A la place, ils mettaient des mocassins en peau de veau, de vache ou de chèvre. Dans la croyance locale, les pêcheurs et leurs familles cousaient un motif unique sur leurs tricots pour que si jamais, ils se noyaient, on puisse les identifier.

Quand visiter les Îles Aran

Les îles Aran jouissent un climat tempéré. Les températures moyennes évoluent selon la saison, entre 6 °C en janvier et 15 °C en juillet. La période la plus ensoleillée se déroule autour des mois de mai et juin. C'est le meilleur moment pour voir le paysage en fleurs.

Comment s'y rendre ?

Des ferries desservent les îles Aran toute l'année. L'embarquement se situe au port de Rossaveal dans le comté de Galway, que vous pouvez facilement rejoindre en bus depuis la ville de Galway. Il existe aussi un service aérien au départ d' Inverin vers l'aéroport d'Inis Mór (également accessible en bus).

Comment se déplacer ?

Chacune des îles possède son réseau routier. On roule à gauche et la vitesse est limitée à 50 km/h. La plupart du temps, les touristes choisissent de se déplacer à vélo pour profiter pleinement de chaque attraction.

Que faire dans les Îles Aran ?

  • Explorer le fort millénaire de Dún Aonghasa à Inis Mór
  • Se procurer les tricots d'Aran à Inis Meáin
  • Admirer la flore de l'île Inis Oírr
  • Partir à la découverte des villages traditionnels, etc.
HistoireÎle
4 photos

Bonjour

Je suis Sarah de "Alainn Tours". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
09 70 71 80 00